La section de musique électroacoustique d'Arts2 organise un cursus d'enseignement supérieur à plein temps en composition électroacoustique sur support et en sound design. Ce cursus débouche sur un diplôme de master s'inscrivant dans le système européen dit de Bologne. Les cours de donnent en français. All the courses within the section are taught in french language.

DEMANDE D'EQUIVALENCE DE DIPLOME :

S'Y PRENDRE A TEMPS

Les étudiants extérieurs à la Communauté Française de Belgique doivent obtenir auprès du Ministère de la Communauté Française la reconnaissance de l'équivalence de leur diplôme d'humanités supérieures (BAC en France). Le dossier de demande d'équivalence doit être introduit soit avant le 15 juillet précédent le début de l'année académique soit dans les 5 jours suivant la notification par le Conservatoire de la réussite de l'examen d'admission. Le montant demandé pour la procédure n'est pas négligeable  (plus de 100 €). Nous invitons les candidats à préparer leur dossier afin qu'ils n'aient plus qu'à l'envoyer en cas de réussite de l'épreuve d'admission.

Plus d'informations sur le Portail du Service Equivalences de la Communauté Française (ou Communauté Wallonie-Bruxelles).

L'accès à ce cursus est conditionné à la réussite d'un examen d'entrée organisé une fois par an fin août ou début septembre (soit le 1er septembre 2016 pour l'année académique 2016-2017). Cet examen est essentiellement basé sur les qualités d'écoute et les connaissances musicales (musique électroacoustique sur support, musiques contemporaine, musiques extra-européennes). Aucune connaissance ou expérience en solfège traditionnel ou pratique instrumentale n'est demandée.

Si vous lisez ces lignes après la date de l'examen d'entrée, sachez qu'un examen peut être réorganisé sur demande jusqu'au début octobre pour une entrée dans la première année du cursus (B1). Si vous visez une entrée directement dans une année supérieure, la date limite est d'office le 15 septembre (dans ce cas, lire le paragraphe "Admission en cours d'études (passerelle)" ci-dessous). Un examen anticipé est organisé également en mai, surtout à l'intention des futurs étudiants dont la nationalité rendrait l'obtention d'un visa ou d'un titre de séjour nécessaire, documents impliquant souvent des délais conséquents.

Le cursus est organisé selon trois années de baccalauréat et deux années de master. Un doctorat en arts et sciences de l'art en composition acousmatique peut également être entrepris au sein de l'école, et ce en collaboration avec une université (par exemple l'Université Libre de Bruxelles - U.L.B).

Les étudiants qui ont déjà suivi un cursus d'études supérieures peuvent obtenir des dispenses pour les cours identiques ou semblables à ceux qu'ils ont déjà suivi. Cependant, les dispenses doivent faire l'objet d'une demande de la part de l'étudiant au début de chaque année académique et sont examinées au cas par cas. En principe, pour pouvoir servir de base à l'obtention d'une dispense, un cours suivi antérieurelment doit l'avoir été dans les cinq dernières années.

Depuis l'année académique 2014-2015, la réforme dite "paysage"  est entrée progressivement en application. A partir de l'année académique 2016-2017, elle concernera l'ensemble des degrés. Cette réforme n'entraînera cependant pas de modification du programme des cours dans la section. Néanmoins, elle introduit des changements développés en détail plus loin, mais dont le plus visible est le groupement de certains cours par unités d'enseignement (UE).

L'organisation des cours est commune pour les trois années de baccalauréat. Pour les deux années de master qui suivent, le master de référence est le master dit spécialisé, en composition acousmatique, seule option officiellement reconnue actuellement.

De son côté, le master didactique vise à la formation de futurs enseignants (académies, enseignement secondaire). Outre des cours de pédagogie, il inclut des heures de stages en enseignement. La formation est semblable à celle qui existe pour le diplôme belge d'agrégation.

Enfin, le master en études approfondies est un master préparatoire au doctorat. Il implique de suivre des cours en université et la rédaction d'un mémoire, plus approfondi que celui du master spécialisé.

En master, il est également possible de suivre deux cours à option en sound design (création sonore appliquée à l'audiovisuel, analyse des rapports son-image). Les crédits (ECTS) associés à ces cours sont déduits des ECTS associés à d'autres cours de l'unité d'enseignement dont ils font partie.

Un étudiant qui a terminé un master peut bien évidemment obtenir un autre master en bénéficiant d'un nombre important de dispenses. Par exemple, quelqu'un qui a décroché un master spécialisé peut suivre des cours en master approfondi.

Arts2 s'inscrit pleinement dans le système dit de Bologne ainsi que dans le processus Erasmus d'échange d'étudiants et d'enseignants avec des universités ou des écoles supérieures en Europe ou ailleurs dans le monde. A ce titre, les étudiants peuvent faire un séjour dans un autre établissement d'enseignement supérieur dont le niveau et la finalité sont semblables à ceux de la section (par exemple : Faculté de Musique de l'Université de Montréal).


Télécharger la grille de cours 2015-2016 du baccalauréat.

Attention : la grille de ce document pour la 3e année du baccalauréat (B3) ne sera d'application qu'à partir de 2016-2017. Pour l'année 2015-2016, veuillez vous référer à ce document.

 

Télécharger la grille de cours 2015-2016 du master spécialisé (finalité composition acousmatique).

Notez que la grille pour le degré master 2 (M2) de ce document ne sera d'application qu'à partir de l'année 2016-2017. Pour l'année 2015-2016, veuillez vous référer à ce document.

 

Télécharger la grille de cours 2015-2016 du master didactique (composition acousmatique).

La grille pour le degré master 2 (M2) de ce document ne sera d'application qu'à partir de l'année 2016-2017. Pour l'année 2015-2016, veuillez vous référer à ce document.


Télécharger la grille de cours 2015-2016 du master approfondi (composition acousmatique)

La grille pour le degré master 2 (M2) de ce document ne sera d'application qu'à partir de l'année 2016-2017. Pour l'année 2015-2016, veuillez vous référer à ce document.

 

 

Admission en cours d'études (passerelle)

Les futurs étudiants qui ont déjà suivi des études dans le même domaine peuvent éventuellement bénéficier d'une "passerelle" pour démarrer le cursus dans une année supérieure à la première année de baccalauréat (B1). Le candidat doit présenter un dossier réunissant divers documents attestant de son parcours antérieur. Le dossier doit permettre de montrer quels cours le candidat a suivi, à raison de combien d'heures et idéalement inclure une description du contenu de ces cours. En effet, il faut que soit ensuite établie une grille de cours comparative entre les cours d'Arts2 et ceux suivis antérieurement, tant pour le contenu que pour le nombre de crédits.

Par exemple, un étudiant qui souhaite entrer directement en troisième année de baccalauréat (B3) doit prouver que son parcours d'études antérieur équivaut aux différentes matières organisées à Arts2 en B1 et B2, et pour un nombre d'heures comparable (soit 600 heures de cours pour chacune de ces deux années). L'expérience personnelle ou professionnelle dans le domaine peut être valorisée également.

L'étudiant qui bénéficie d'une passerelle peut se voir assigner une liste de cours à rattraper. Le nombre total de cours que peut suivre un étudiant sur une année ne peut dépasser l'équivalent de 75 crédits (ECTS). Le nombre de cours pour une année étant habituellement de 60 crédits, le nombre de cours à rattraper ne peut donc dépasser les 15 crédits (à moins que l'étudiant ne bénéficie de certaines dispenses de cours).

En ce qui concerne spécifiquement la section de musique électroacoustique, le candidat doit s'attendre à devoir rattraper avant tout la matière du cours de techniques d'écriture sur support, cours organisé dans très peu d'établissements, qui inclut une quantité de travail considérable et demande l'assimilation de multiples notions. Cela n'exclut pas l'éventualité de devoir rattraper d'autres cours par ailleurs, qu'ils soient artistiques, techniques ou généraux.

Le dossier sera examiné par la chargée aux affaires étudiantes, puis par le conseil de gestion pédagogique (C.G.P.), qui réunit notamment la direction, des représentants des enseignants et des étudiants du domaine de la musique. Enfin, il devra encore être validé par l'administration de la Communauté Française. L'examen par l'administration de la Communauté Française prend du temps, ce qui signifie que la réponse définitive peut n'intervenir alors que l'année académique est proche de sa fin. Il est donc important de présenter un dossier solide garantissant le succès de la demande.

Il est recommandé aux candidats souhaitant bénéficier d'une passerelle de prendre contact avec l'équipe enseignante avant l'examen d'admission, et ce dès qu'ils envisagent sérieusement leur inscription (voir partie "contact" de ce site).

 

Dispenses de cours

Un parcours d'études antérieur, même dans un autre domaine, permet éventuellement de bénéficier de dispenses de cours. Pour ce faire, l'étudiant doit en faire la demande en début d'année académique via le document ad hoc, et cela pour chaque cours pour lequel une dispense est souhaitée. Il est à noter que les dispenses ne sont octroyées que pour des cours suivis dans les cinq années précédant la demande.

Les demandes de dispenses doivent être appuyées par des documents attestant officiellement du parcours antérieur de l'étudiant. Ces documents doivent également être nominatifs.

 

Bourses d'études, aide sociale

Les étudiants qui répondent aux conditions peuvent bénéficier d'allocations d'études octroyées par la Communauté Française, lesquelles peuvent inclure un remboursement complet du minerval. Pour plus d'informations, veuillez consulter cette page.

Les étudiants ont également la possibilité de recevoir des aides financières de l'école elle-même. Une demande en ce sens doit être effectuée à la direction en début d'année académique. Elle est ensuite traitée anonymement par le conseil social de l'école. Des éléments pouvant attester des revenus doivent pouvoir être fournis (copie de la déclaration d'impôts par exemple). Les montants octroyés sont cependant limités. Des informations sur la procédure peuvnet être obtenus auprès d'une assistante sociale, qui effectue des permanences tant sur le site de la rue de Nimy que sur celui du Carré des Arts.

 

Réforme "paysage"

Suite à l'application de cette réforme, les cours sont placés dans des blocs appelés "unités d'enseignement". Une unité d'enseignement (UE) peut contenir un cours ou plusieurs selon les cas. Les activités d'enseignement (cours) contenues dans chaque UE, les crédits de cours (ECTS) qui y sont associés ainsi que les modalités de réussite de l'UE sont indiquées dans une fiche d'UE. Dans ce nouveau système, la première année (renommée "bloc 1" ou B1) est un tout et l'étudiant est tenu de suivre l'ensemble des activités d'enseignement liées aux unités d'enseignement du programme. Les unités réussies par l'étudiant lui sont définitivement acquises.

A partir du 2nd degré (parcours d'études 2 ou PE2), chaque étudiant doit sélectionner lui-même les unités qu'il veut mettre à son programme. Cependant, afin d'éviter des incohérences et des parcours erratiques, l'accès à certaines unités n'est possible que si l'on peut attester avoir réussi préalablement d'autres unités - c'est ce qu'on appelle les prérequis. Les prérequis sont indiqués en regard de chaque unité d'enseignement lorsqu'ils s'appliquent. Par exemple, il est impossible de s'inscrire à l'UE "Finalité" (UE 109) sans avoir suivi et réussi l'UE108 ("Finalité" du bloc 1). Par ailleurs, lorsque l'on inscrit à son programme des certaines unités, il est généralement obligatoire d'inscrire à son programme également d'autres unités à suivre durant la même année académique. C'est ce qu'on appelle les corequis. Les corequis sont également indiqués dans les grilles de cours lorsqu'ils s'appliquent. Exemple : l'inscription en UE 116 (PE2) requiert aussi l'inscription en UE109, 112 et 119. Le programme de cours choisi au début de chaque année par l'étudiant à partir du PE2 doit être validé par un jury spécifique composé d'enseignants de la section.

Il n'y a plus de délibération globale en fin de 2e année (PE2). En fin de cycle (PE3 et M2), la délibération collective des enseignants en fin d'année vise d'abord à vérifier que l'étudiant a obtenu les crédits associés au diplôme (180 pour le baccalauréat). L'essentiel des délibérations se déroule désormais dans les jurys spécifiques aux unités d'enseignement, jurys qui, pour chaque UE, réunissent uniquement les enseignants ayant pris part aux activités d'enseignement de ladite unité.

 

La réussite à 45 crédits en B1

ATTENTION : la loi indique que le degré B1 est réussi lorsque l'étudiant réussit suffisamment d'UE que pour atteindre un total de 45 crédits de cours (ECTS). Cela signifie qu'en théorie un étudiant qui n'aurait pas réussi toutes les UE dans lequel il serait inscrit peut continuer son parcours d'études. Cependant, il est important de tenir compte de deux éléments si l'on envisage de réussir en B1 selon cette configuration :

1) Le nombre de crédits associé au baccalauréat est de 180. Donc des crédits qui n'auraient pas été obtenus en fin de B1 devraient de toutes façons être obtenus plus tard. Etant donné le planning des cours assez complexe lorsque l'on suit un programme de cours normal, y ajouter des cours liés à des crédits à rattraper compliquerait encore davantage ce planning et rendrait son application quasiment impossible. Donc, les cours à rattraper impliqueraient probablement de rallonger le parcours d'études de l'étudiant d'une année.

2) Le jeu des prérequis et des corequis rend quasiment impossible d'envisager de passer en PE2/PE3 si les UE non réussies en B1 font partie des UE prérequises (ce qui est systématiquement le cas) et surtout si les UE de PE2/PE3 non accessibles à cause de l'échec en B1 sont corequises par d'autres UE.

Tabler sur une réussite à 45 crédits est donc un pari qui n'est pas sans conséquence.

 

Dernière modification : 27 juillet 2016.